Un diplôme reconnu

Le diplôme d’ingénieur chimiste de l’ENSCR est reconnu par la Commission des Titres d’Ingénieur et par l’Etat.

Les Objectifs

L’ENSCR forme des ingénieurs chimistes généralistes pour toutes les entreprises et pour tous les métiers faisant appel à la chimie. Les enseignements délivrés préparent les futurs ingénieurs à occuper des fonctions dans des secteurs industriels clefs et d’avenir comme ceux de l’Environnement et des Sciences de la Vie.

Les élèves sont impliqués dans la construction de leur parcours de formation (choix de Majeure, de filières et modules, de stages…) en adéquation avec leur projet professionnel.

Ce dispositif leur permet d’acquérir des compétences recherchées par les entreprises, de consolider leur culture internationale et leur connaissance du monde industriel.

 

Démarche compétence

A partir des notions de « savoir, savoir-faire, savoir-être », l’ENSCR a conçu un référentiel global de « compétences » pour mettre en adéquation l’offre de formation avec la cartographie des métiers de l’ingénieur chimiste déclinée en compétences.

L’intérêt majeur de cette approche est de lier celle-ci au processus d’aide à l’insertion professionnelle mis en place à l’ENSCR sous forme de conférences, d’ateliers, de forum, de tutorat, … (aide à la rédaction de CV, LM, simulation d’entretiens, construction du Projet Professionnel et Personnel…).

Le référentiel créé a donc pour but :
– d’affiner les programmes et les pédagogies
– de faciliter l’orientation de l’élève-ingénieur et sa compréhension des objectifs pédagogiques
– d’améliorer l’employabilité des diplômés grâce au lien établi entre formation et insertion professionnelle.

Les compétences du tronc commun de la formation en cycle ingénieur (3 semestres S5-S6-S7) ont été identifiées et déclinées selon 3 grands volets :
– connaissances théoriques
– compétences techniques
– compétences transversales

Les compétences liées aux spécialités de la formation (S8-S9-S10) sont quant à elles déclinées en 5 fiches métiers génériques :
– Ingénieur R&D,
– Ingénieur en Production,
– Ingénieur Conseil en Environnement,
– Ingénieur Assurance Qualité,
– Ingénieur Hygiène et Sécurité.

Contenu/pédagogie

La formation délivrée à l’ENSCR s’appuie sur le décloisonnement des disciplines et une pédagogie fondée sur la conduite de projets.

La pédagogie par projets incite les élèves à travailler en groupe, à s’organiser, à rechercher et à hiérarchiser l’information, à développer leur esprit d’initiative. Elle constitue une des priorités de l’Ecole. Actuellement, les projets apparaissent :

– en 1ère année : sur le développement de nouveaux produits multimédia en complément de cours avec les enseignants concernés et des professionnels de l’industrie ; sur la création d’un projet innovant, de l’idée initiale à la commercialisation du produit, le tout encadré par des personnels de l’école et des intervenants extérieurs ;

– en 2ème et 3ème années : dans le domaine de l’Hygiène et la Sécurité dans l’industrie en partenariat avec l’INRS, la Caisse Régionale d’Assurance Maladie et des entreprises pour l’étude de cas ; dans les enseignements des majeures sous forme de projet pratique (2ème année), de projet par binôme et de projet individuel à caractère bibliographique pour la préparation du projet de fin d’études (3ème année).

Les moyens les plus modernes en matière d’équipements scientifiques, matériels et Technologies de l’Information et de Communication pour l’Enseignement (TICE) sont mis au service de la formation notamment à travers une plateforme de cours en ligne e-formation. Elle permet aux enseignants de mettre à disposition des étudiants des ressources et de les faire participer à des activités en ligne. Les élèves peuvent ainsi accéder à leurs ressources et collaborer sur des projets à distance.

Un tutorat spécifique pour les majeures, un département des stages et des relations industrielles très dynamique permettent de guider l’élève-ingénieur ENSCR jusqu’à son premier emploi.

Coût de la formation
Les droits universitaires sont de 601€ pour l’année 2019-2020.

Stages et durées

Ils font partie intégrante du Projet Professionnel de chaque élève-ingénieur et se répartissent tout au long de la formation. Ces périodes d’insertion en entreprise leur permettent de développer des compétences générales, techniques et managériales. Elles donnent lieu à la rédaction d’un rapport écrit et d’une soutenance orale faisant toutes deux l’objet d’une évaluation.

Les stages sont obligatoires.

Année Durée du stage Objectif du stage
1ère année = ou > à 8 semaines à partir de juin Découvrir la vie de l’entreprise
2ème année = ou > à 13 semaines à partir de mai Mettre l’élève en situation technique sur des problèmes industriels
3ème année = ou > à 18 semaines à partir de février-mars Permettre à l’élève-ingénieur de mener à terme un projet d’envergure, en entreprise ou en laboratoire de recherche ou dans le cadre des Master Recherche.

Renseignements ENSCR – Stages tél. +33 02 23 23 80 48, stages@ensc-rennes.fr
Stages et séjours d’études à l’étranger :

Les services des Stages et des Relations Internationales œuvrent conjointement pour aider les élèves à effectuer une partie de leur cursus à l’étranger. Une bourse de mobilité peut être attribuée répondant à des critères précis, en fonction de la nature du stage (en entreprise ou en université), du lieu (Europe ou hors Europe), et à des critères sociaux (boursier ou non).

En complément des financements locaux (entreprises et laboratoires d’accueil), les étudiants bénéficient chaque année de bourses dans le cadre des programmes ERASMUS + et Jeunes à l’international – JALI (Conseil Régional de Bretagne).

L’Association des Anciens Elèves de l’ENSCR et l’Ecole, sur fonds propres, peuvent également prendre en charge une partie des aides à la mobilité de certains étudiants.

TEMOIGNAGES D’EXPERIENCES DE STAGE DE 2EME ANNEE A L’ETRANGER

Masters et spécialisations hors école

L’ENSCR est habilitée à délivrer le master recherche « Sciences et Technologies – mention chimie » en partenariat avec l’Université de Rennes 1 et l’INSA de Rennes ainsi que les Universités de Poitiers et Limoges.

3 Masters sont proposés à l’ENSCR (voir la page dédiée):

– Master Chimie Moléculaire
– Master Chimie du Solide et des Matériaux
– Master Qualité et Traitement de l’eau

Une double compétence d’ingénieur chimiste et de manager est également proposée aux Elèves-Ingénieurs de l’ENSCR dans le cadre du Master Administration des Entreprises de l’Institut de Gestion de Rennes.

A noter aussi:

Double-diplôme ENSCR- IFP School

Les élèves ayant achevé deux années scolaires de formation en cycle ingénieur à l’ENSCR ont la possibilité d’intégrer un programme de deux ans, en vue d’une double diplomation: celle du titre d’ingénieur de l’ENSCR après 16 mois de programme et du diplôme d’IFP School au terme de la 2ème année du programme.
La candidature de ces élèves doit être examinée favorablement puis présentée par l‘ENSCR, et sera soumise au jury d’admission du centre concerné d’IFP School.

 

Année de Spécialisation en Génie Atomique à l’INSTN (Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires)

La convention établie entre l’INSTN et l’ENSCR offre la possibilité aux élèves-ingénieurs de 2ème année d’effectuer leur 3ème année à l’INSTN en suivant la spécialisation d’ingénieurs en Génie Atomique. Ils obtiennent à l’issue de cette formation le diplôme d’ingénieur de l’ENSCR ainsi qu’un certificat de spécialisation en Génie Atomique à l’INSTN. Il s’agit d’une formation en sciences et techniques nucléaires orientée systèmes réacteurs.

Année de césure

Les élèves souhaitant conforter leur expérience professionnelle ont la possibilité d’effectuer, entre la 2ème et la 3ème année, une année césure (durée maximale) en ou hors milieu professionnel, en France ou à l’étranger.

L’inscription administrative de l’élève est obligatoire. La césure est soumise à l’approbation d’une commission qui se prononce sur la validité du projet et sa cohérence avec l’objectif professionnel de l’élève.

La césure peut se faire :
En milieu professionnel en France : l’élève a un statut de personnel rémunéré et établit un contrat de travail avec l’entreprise (étudiant salarié)
Hors milieu professionnel : volontariat associatif, service civique, VIE, entrepreneuriat, autres formations,…
Hors France : la législation du pays d’accueil s’applique (aucune convention de stage ne pourra être signée entre l’ENSCR et une entreprise).

La mobilité à l'international

La mobilité Internationale est un des atouts de la formation. En tant qu’élève de l’ENSCR, vous êtes fortement invité à acquérir une expérience de l’Etranger.

En fonction de votre projet professionnel et selon les offres de formation spécifiques des écoles, vous avez aussi la possibilité d’effectuer votre 3ème année dans l’une des écoles de la Fédération Gay Lussac (FGL).

En tant qu’étudiant étranger, l’ENSCR vous offre toutes les conditions pour réaliser votre projet

Challenge Innov'Chem

Tous les ans, les élèves-ingénieurs de 1ère année bénéficient d’une semaine dédiée à l’innovation et à la création d’entreprise et qui se traduit sous la forme d’un challenge lors duquel ils doivent concevoir un produit innovant sur un thème imposé.

Répartis en groupes, ils doivent présenter un projet original dans l’un ou plusieurs de ces éléments : le concept, les matières premières, la technologie, la formulation, l’emballage, et/ou le packaging…

Durant 3 jours, les groupes d’élèves s’affrontent en abordant tous les aspects du développement de leur projet, de l’idée initiale à la commercialisation du produit.  Lors d’une présentation finale, chaque groupe a 180 secondes pour convaincre le jury, de l’innovation et du potentiel commercial de son projet.
Le jury évalue ensuite, plus globalement, les projets selon divers critères: dossier technique, marketing, gestion de projet, etc…

En 2019, le  challenge avait pour thème « Modes de consommation et alimentation durables ».

Le 1er Prix a été remporté par le projet « Miam’Bag » qui consiste à proposer aux boulangeries et sandwicheries des emballages comestibles pour réduire les déchets non recyclés.
« Nous avons constaté que les emballages produits par les boulangeries sont rarement recyclés, soit parce que l’emballage ne s’y prête pas, soit parce qu’il n’est pas possible de le faire car aucun moyen de recycler n’est accessible (dans les parcs par exemple avec les sandwichs) » explique Joris Le Mouée, un des élèves-ingénieurs du groupe lauréat.
« Nous avons également remarqué que les emballages comestibles, bien qu’existants, ne sont pas commercialisés, puisqu’en tant que denrées alimentaires il faut aussi les protéger et les emballer.
De ces deux constats est née l’idée de concevoir un moyen de produire des emballages comestibles uniquement destinés à la consommation rapide, en particulier pour le pain, les sandwichs et les viennoiseries. Ces derniers étant consommés juste après l’achat, seule la personne qui les achète entre en contact avec l’emballage, ce qui ne pose pas de problème sanitaire. La commercialisation d’emballages comestibles devient alors possible.
Conçu principalement à base d’eau et d’amidon de pomme de terre, l’emballage est à la fois souple, résistant et comestible. Cette application innovante pourrait permettre à terme de réduire de 10 000 tonnes par an les emballages générés par la vente de pain ».

Plus d’infos

En 2018, le  challenge avait pour thème « Bien-être et confort dans les transports ».

1er Prix remporté par le projet « COSY PET CARRIER »
« Lorsque nous avons commencé nos recherches sur le web, on s’est aperçu qu’il y avait un vrai besoin dans le transport en commun des animaux qui tienne compte à la fois du bien-être de l’animal et de celui de l’homme. L’idée de créer une boîte de transport s’est donc rapidement imposée à nous. Nous avons imaginé la cage Cosy Pet Carrier, le CPC Transporteur pour un transport en douceur ! Cette boîte de transport est innovante dans la mesure où elle est équipée d’une isolation phonique à l’intérieur grâce à une couche de liège qui permet à l’animal de ne pas entendre de bruits extérieurs pouvant le stresser et aux passagers, de ne pas subir d’éventuels cris, gémissements ou miaulements permanents de l’animal durant le voyage. De plus, il est possible d’intégrer une capsule de phéromones destinées à calmer l’animal. La boîte est équipée aussi de filtres à odeurs et d’une sangle de transport avec possibilité d’ajouter des roulettes pour le transport d’animaux lourds. Cette boîte est proposée en trois tailles allant du rongeur au chat en passant par les chiens de grande taille » explique Vincent Pelletier. Evidemment dans ce projet innovant, les élèves-ingénieurs ont pensé à une conception 100% française dans les matériaux employés et biosourcés.

Plus d’infos

En 2017, le  challenge avait pour thème « L’innovation dans le vêtement ».

1er Prix remporté par le projet « Pretty Belly » consistant en la création d’un jean pour femme enceinte à mémoire de forme. Ce jean est capable de s’adapter à l’évolution du corps de la femme au cours des 9 mois et de revenir à sa forme initiale juste par application d’une source de chaleur (fer à repasser par exemple). « Nous avons eu cette idée en partant du constat que les femmes enceintes doivent acheter des pantalons spéciaux durant leurs grossesses et de différentes tailles. Or ceux-ci ne sont généralement pas réutilisables après. Nous avons donc pensé à un jean qui pourrait accompagner la femme enceinte tout au long de sa ou de ses grossesses mais aussi servir pour la vie de tous les jours » explique Magaly Arnold, une des élèves-ingénieurs du groupe. « Le produit développé ne reste donc pas dans le placard entre deux grossesses. Grâce à un alliage nickel-titane tissé avec de l’élasthane, le jean s’étire et garde cette forme. Nous avons également intégré les problèmes liés à la rétention d’eau dans les jambes et les fesses. Le repassage du tissu permet au jean de retrouver sa forme initiale. Nous avons choisi l’alliage nickel-titane avec une composition 50/50 car il est assez malléable pour être tissé et sa température de retour de forme est assez haute pour résister à un lavage en machine mais suffisamment basse pour être atteinte par un outil domestique tel que le fer à repasser ». Grâce à cet alliage, la gamme de produits pourra être élargie par exemple avec la confection de maillots de bain.

Plus d’infos

Challenge 2016

Challenge 2015