Objectifs

Les ingénieurs développent des compétences dans plusieurs domaines selon la filière et le parcours choisis:
– La conception et le dimensionnement des procédés de traitement de l’air, de l’eau et des déchets
– La maîtrise des méthodologies d’analyse de produits et de polluants à l’état de trace
– Le management environnemental

Pour quels métiers ?

Cette Majeure peut conduire à différents métiers :

101105_0200

  • Ingénieur en procédés ou de fabrication
  • Ingénieur d’études (bureau d’études et de conception)
  • Ingénieur environnement
  • Ingénieur qualité
  • Ingénieur hygiène et sécurité
  • Ingénieur responsable de laboratoire de contrôle
  • Ingénieur de recherche procédé
  • Ingénieur de recherche analytique
  • Ingénieur Technico-commercial
  • Enseignant-chercheur ou chercheur

Contenu de la formation

La formation porte sur :

  • Le Génie des Procédés : opérations unitaires (absorption, adsorption…), réacteurs, intensification des procédés, procédés membranaires, procédés biologiques, procédés verts, filières de traitement de l’air, de l’eau et des déchets, problématique énergétique…
  • L’Analyse : techniques et méthodologies d’analyse, spécificité de l’analyse des éléments à l’état de trace, méthodes statistiques, devenir des produits dans l’environnement (eau, air, sol), chimie et écologies des eaux naturelles…
  • Le Management environnemental : droit de l’environnement, système de management environnemental, analyse du cycle de vie, évaluation des risques environnementaux…
  • La Chimie Verte: matières premières renouvelables, procédés éco-innovants, catalyse pour la valorisation des matières premières, mécanosynthèse, solvants super-critiques, microondes, ultrasons, chimie en flux…
  • Les Interfaces avec les outils du numérique : analyse, gestion et traitement de données, modélisation et simulation de procédés, suivis et contrôle à distance, C.A.O…

A noter qu’une partie des intervenants dans cette formation est issue du monde de l’entreprise (Veolia, Socotec, Cabinet Merlin…) et des grands organismes de recherche (CNRS, IRSTEA, CEA…)

Les secteurs d’activités visés

D’une manière générale, tous les secteurs de l’industrie chimique sont susceptibles d’être intéressés par cette formation.

Les plus concernés sont :

  • Le traitement de l’eau
  • Le traitement de l’air
  • L’agroalimentaire
  • La pétrochimie
  • L’énergie
  • L’environnement
  • L’industrie chimique
  • Les laboratoires et organismes de recherche (DRIRE, ADEME,…)
  • Bureau d’études
  • Eco-industries

Programme détaillé de la majeure EPA

Plaquette EPA

Plaquette de présentation générale de l’ENSCR

Témoignages

Clarisse le Gall 2  Clarisse LE GALL

Cedric Poulain  Cédric POULAIN