Répartis tout au long de la formation du cycle ingénieur, les stages sont obligatoires et sont partie intégrante du Projet Professionnel de chaque élève-ingénieur. Ces périodes d’insertion en entreprise, en laboratoire de recherche ou en organisme public, leur permettent de développer des compétences générales, techniques et managériales. Elles donnent lieu à la rédaction d’un rapport écrit et d’une soutenance orale faisant toutes deux l’objet d’une évaluation.

Dans l’optique de rapprocher les entreprises de nos étudiants et afin de les accompagner dans leur projet professionnel, notre établissement a mis en place un Career Center en partenariat avec JobTeaser. Pour déposer votre offre de stage ou d’emploi, cliquez ici.

Les stages

Ils sont répartis de la manière suivante :

 1ère année : durée = ou > à 8 semaines, à partir de juin.

Objectif :  découvrir la vie de l’entreprise, mettre en œuvre ses premières connaissances et compétences.

2ème année : durée = ou > à 13 semaines à partir de mai, en priorité à l’étranger.

Objectif :  mener un projet d’ordre technique sur une problématique industrielle, acquérir des compétences liées à cette mise en situation, se familiariser avec la culture d’un pays non francophone.

3ème année : durée = ou > à 18 semaines à partir de février-mars.

 Objectif :  mener à terme un projet d’envergure, en balayant les aspects techniques, de gestion et de management, en entreprise ou en laboratoire de recherche ou dans le cadre d’un Master Recherche. Gagner en autonomie.

Contactez le service Stages, tél. 02 23 23 80 34 ou stages@ensc-rennes.fr

L’emploi

La formation de qualité en chimie dispensée à l’ENSCR est reconnue par le monde industriel par son ouverture à des métiers riches et diversifiés. Les quelques 1800 ingénieurs ENSCR actuellement en activité occupent ainsi, à travers le monde, des fonctions variées dans pratiquement tous les grands domaines de l’industrie et des services, comme le montrent les enquêtes périodiques de placement et de suivi de nos ingénieurs

Un service Emplois fonctionne à l’ENSCR non seulement pour assurer un relationnel diplômés – entreprises, mais aussi pour vérifier l’adéquation formation / besoins.

Contactez le service Emplois, tél. 02 23 23 80 48 ou emplois@ensc-rennes.fr. Vous pouvez également contacter le service des Relations Industrielles, tél.02 23 23 80 61 ou 80 85 ou relations-industrielles@ensc-rennes.fr

L’observatoire de l’emploi

Chaque année, un Observatoire de l’emploi établit des statistiques sur la situation professionnelle des deux dernières années d’ingénieurs diplômés. Ces enquêtes sont menées à l’initiative de la CGE, Conférence des Grandes Ecoles et de la Fédération Gay Lussac qui regroupe 20 écoles d’ingénieurs de Chimie et Génie Chimique. Ces enquêtes permettent d’analyser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés de l’ENSCR et de concourir à la réflexion pédagogique constante que mène la commission de formation de l’Ecole. De plus, l’ENSCR assure un suivi continu des jeunes diplômés chaque année.

Les secteurs d’emploi dans lesquels se placent les diplômés de l’ENSCR sont répertoriés chaque année.

 

Témoignages de nos diplômés

Pauline DARCEL (promo 2019)

Pauline DARCEL (promo 2019) est ingénieure à la division Beauté du groupe Cargill au centre européen de R&D en Belgique

« Etant intéressée par la formulation et par les domaines de la cosmétique, de la santé et de l’agro-alimentaire, j’ai intégré l’ENSCR après deux ans de CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles). J’ai ensuite suivi la majeure Chimie et Technologies pour le Vivant en 2ème année, puis la spécialité Formulation en 3ème année, ce qui m’a conforté dans ma volonté de travailler en formulation R&D.
A la suite à cette formation, j’ai réalisé mon stage de fin d’étude chez L’Oréal, où j’ai eu l’opportunité de travailler en Recherche & Innovation sur la formulation de couleurs naturelles dans le domaine du maquillage. J’ai beaucoup appris en pratique durant ce stage, et cela m’a convaincu de poursuivre dans le secteur des cosmétiques naturelles.
Aujourd’hui, je travaille en tant qu’ingénieure dans la division Beauté du groupe Cargill au centre européen de R&D en Belgique. L’objectif de Cargill Beauty est de fournir des matières premières cosmétiques avec un indice de naturalité élevé à de nombreux clients du secteur. Ma mission au sein du laboratoire consiste donc à rechercher et développer de nouveaux ingrédients cosmétiques naturels en s’inspirant notamment de ceux déjà développés dans la division agro-alimentaire de Cargill et en les adaptant à une application cosmétique. S’agissant d’une branche assez récente du groupe, en plein développement, l’innovation occupe une part importante de notre travail, ce qui est plutôt challengeant et enrichissant. »

Hugo FOURNIER (promo 2019)

Hugo FOURNIER (promo 2019) est Ingénieur Responsable d’Affaires chez SOURCES
« Intéressé par les métiers de l’environnement, je me suis orienté vers la majeure Environnement Procédés Analyse (EPA) avant de me spécialiser en génie des procédés, et particulièrement ceux du traitement de l’eau.
Cette formation m’a permis d’intégrer la société SOURCES lors de mon stage de 3ème année dans laquelle j’ai pu compléter mes acquis théoriques par une expérience pratique. J’ai ainsi été embauché en CDI dès la fin de mon stage et je suis à présent Ingénieur Responsable d’Affaires. Je supervise actuellement deux chantiers : l’un de construction de station d’épuration et l’autre de rénovation de la filière boues d’une station existante. Mon travail consiste à réaliser les travaux tels qu’ils ont été prévus lors de la réponse à un appel d’offre : trouver les entreprises sous-traitantes, les diriger, gérer les interactions entre les différents corps de métiers, commander tous les équipements nécessaires au fonctionnement de la station, gérer la partie financière du chantier… Puis de mettre en route la nouvelle installation. Il s’agit d’un métier très complet puisque nous sommes amenés à discuter aussi bien du process de traitement de l’eau que de cyber sécurité ou encore d’électricité avec les clients mais également les entreprises spécialisées ce qui me permet de continuer d’apprendre sur de nombreux sujets. L’un des avantages de ce métier est qu’il n’y a aucune routine. J’aime également beaucoup le fait que ce soit un travail de bureau certes, mais dans lequel je dois me déplacer très régulièrement sur les chantiers pour suivre leur évolution ou effectuer les réunions. »

Chloé PABLOS (promo 2019)

Chloé PABLOS (promo 2019) ingénieure d’étude au CNRS

« Pendant mon parcours à l’ENSCR, j’ai suivi les cours de la majeure Chimie et Technologies pour le Vivant (CTV), spécialité Matériaux, en double-cursus avec l’Université de Rennes 1 : Master Chimie du Solide et des Matériaux.J’ai réalisé mon stage de fin d’étude au sein du centre de recherche de LafargeHolcim à Lyon, où j’ai étudié l’influence d’ajouts minéraux et organiques sur l’hydratation des ciments pour des applications bien particulières. Ce stage a été pour moi un premier tremplin vers l’emploi : en effet, un poste d’ingénieur de recherche en CDD m’a été proposé dans cette entreprise. Aujourd’hui, je travaille comme ingénieure d’étude en élaboration et caractérisation de matériaux inorganiques pour batterie au sodium au CNRS de Bordeaux, et c’est, je pense, l’un des grands intérêts de cette formation : il est possible de travailler dans des domaines d’applications très variés, allant de la cosmétique à la construction, en passant par l’énergie tout en étant sensibilisé aux enjeux environnementaux actuels. »

Gwenaël DANIGO (Promo 2017)

Gwenaël DANIGO (Promo 2017) Ingénieur Responsable d’Affaires chez Sources
« Ayant toujours eu une volonté de travailler dans le domaine de l’environnement qui aujourd’hui nécessite une attention particulière de notre génération et des futures, c’est à l’ENSCR que je me suis spécialisé en Génie des Procédés & de l’Environnement avec la filière EPA de l’école.
Dans cette formation, j’ai appris la théorie, les procédés et les techniques de traitement de l’eau, de l’air et des déchets. C’est au cours de mon stage de 3ème année dans l’entreprise SOURCES que j’ai pu approfondir ma théorie et en découvrir une application concrète sur le terrain.
Aujourd’hui, en tant qu’Ingénieur Responsable d’Affaires chez SOURCES, je suis responsable de plusieurs chantiers de construction de station d’épuration, d’usine d’eau potable et de bassin de stockage d’eau pluviale, clés en main. Mon métier s’articule autour de deux axes principaux :
– Phase étude : le dimensionnement, la conception d’installation pour répondre aux appels d’offres menées par les communes ou collectivités ;
– Phase chantier : la supervision, la gestion, le suivi et la mise en route des installations.
Les responsabilités qui m’ont été données dès mon arrivée dans l’entreprise m’ont donné goût au monde du travail et m’ont conduit à découvrir plusieurs domaines d’activités que nous sommes amenés à rencontrer. C’est pourquoi, j’apprécie mon métier puisqu’au-delà de ma formation dans les procédés de traitements que je côtoie au quotidien, ma formation continue de jour en jour dans d’autres secteurs d’activités (électricité, génie-civil, automatisme…) étroitement liés au process. »

Matthieu LOUAPRE (promo 2017)

Matthieu LOUAPRE (promo 2017) est Chargé d’études en Incinération chez VEOLIA
« Au cours de mon cursus à l’ENSCR, j’ai suivi la majeure Environnement, Procédés et Analyse (EPA) qui m’a donné de bonnes connaissances dans les domaines du traitement de l’eau, des déchets et du génie des procédés.
J’ai effectué mon stage de fin d’étude à VEOLIA avec pour mission un projet de recherche sur la récupération du phosphore dans les eaux usées de STEP. C’était une expérience très enrichissante et surtout ça m’a permis de m’ouvrir des portes pour mon intégration dans le monde du travail. Après mon stage, j’ai continué à travailler pour VEOLIA à l’usine d’incinération des ordures ménagères de Rennes où j’étais en charge de plusieurs projets au niveau de l’usine.
Depuis début 2019, j’ai changé de poste et j’ai intégré la Direction Technique Incinération de VEOLIA pour la région Centre-Ouest de la France. Mes principales missions aujourd’hui sont l’analyse et l’optimisation du fonctionnement des procédés de traitement de fumées et de traitement d’eau pour s’assurer l’atteinte des performances environnementales de 7 usines d’incinération (suivi de projet, de travaux, aspect réglementaire, …).
J’apprécie particulièrement dans mon travail la polyvalence du métier et l’autonomie qui m’est accordée ce qui me permet de développer pleinement mes compétences dans le monde industriel. »

Jérémy Bonneau (promo 2015)

Jérémy BONNEAU, Majeure EPA, chargé d’études et projets techniques chez SPL Eau du Bassin Rennais (Promo 2015)
« Attiré relativement tôt dans mon cursus par la chimie environnementale, je me suis naturellement orienté vers la filière EPA. Ce parcours a été à même de satisfaire ma curiosité et ma soif d’apprendre dans des domaines d’intérêt tel que la chimie de l’eau, les procédés de traitement, les méthodes d’analyse ou les statistiques. Après, plusieurs stages dans l’eau potable (R&D, BE) et un service civique en environnement, j’utilise désormais mes compétences au service de la Société Publique Locale Eau du Bassin Rennais, société de production et distribution d’eau potable. En tant que chargé d’étude, je travaille sur une grande variété de projets tels que le suivi de la refonte d’une UTEP, la création d’une station de pompage, le renforcement de l’instrumentation,… Une importante partie de mon travail consiste aussi à suivre la qualité d’eau produite et à animer les projets de recherche et développement sur les 7 sites de production de la SPL (déferrisation, .polluants émergents, pesticides, performance de procédés, mécanisation d’équipement,…).
A mon sens, la compétence clé pour ce poste est une capacité d’adaptation importante alliée à une forte curiosité pour rapidement devenir pertinent et polyvalent sur les nombreuses thématiques proposées (chimie, hydraulique, génie civil, électrique, administratif, politique,…). D’autre part, l’interface avec de nombreux interlocuteurs, tel que les exploitants d’usine ou réseau, la collectivité ou encore des universités participe à la richesse de ce poste. De quoi continuer à s’épanouir après l’ENSCR. »

Paola Martin (promo 2016)

Paola Martin, Majeure CTV, ingénieure R&D chez Roullier (promo 2016)
« Après un baccalauréat scientifique, j’ai intégré le cycle préparatoire de l’ENSCR en 2011. Au terme de ces deux années, j’ai intégré le cycle ingénieur de l’Ecole. En 2ème année de cycle ingénieur, j’ai choisi la majeure Chimie et Technologies pour le Vivant, spécialité chimie organique avancée. Puis, je me suis spécialisée en analyse et formulation, molécules biologiques et physico-chimie durant la 3ème année.
J’ai réalisé mon stage de fin d’études au sein du Centre Mondial de l’Innovation du Groupe Roullier à Saint-Malo. Durant ces six mois, j’ai travaillé sur la conception et la caractérisation de nouveaux produits pour la Nutrition Végétale.
Tout juste diplômée, j’ai été embauchée au sein du Groupe Roullier en tant qu’Ingénieur d’Etudes Recherche et Développement. Mon métier consiste à développer de nouveaux actifs pour la production végétale. Je travaille sur l’extraction et la purification d’actifs, la formulation de nouveaux engrais et leur caractérisation physico-chimique.
Si je peux donner un conseil aux étudiants de l’ENSCR, c’est de choisir avec soin leur stage de fin d’études, car cette expérience peut s’avérer être un vrai tremplin vers l’emploi. »

Témoignages d’entreprises

VEOLIA

Philippe Sauvignet, Veolia, Manager Industrialisation au sein de la Direction Technique et Performance de Veolia Environnement SA. Il est aussi expert Eau potable.

« Je suis en charge d’industrialisation de nouveau procédé de traitement d’eau potable et d’eau usée pour le groupe Veolia. Dans ce cadre je mène sur usine des essais procédé avec des installations pilotes et autres prototypes. Depuis 2007, je recrute des élèves-ingénieurs de l’ENSCR. Ces étudiants sont pour la grande majorité bien formés, compétents et surtout motivés par nos métiers. Visiblement la formation dispensée à l’ENSCR est une formation de qualité qui combine la nécessaire théorie ainsi que la mise en pratique terrain. Ceci nous va très bien car nous recherchons bien sûr des têtes bien faites mais aussi et surtout des jeunes gens plein de dynamisme. J’ai trouvé au sein de l’équipe enseignante des supports et relais de nos besoins ainsi que des exigences de nos métiers en termes de recrutement. Près de la moitié des étudiants BAC+5 que nous accueillons dans ce cadre intègrent le groupe Veolia. Je suis d’ailleurs en contact avec beaucoup d’entre eux longtemps après la fin de leurs études et leur passage sur nos centres d’essais. C’est donc un grand bravo que nous pouvons adresser à l’enseignement au sein de l’ENSCR. »

EUROFINS ANALYTICS

Régis Guérin, Responsable Production BU Nutrition chez Eurofins Analytics.

« Depuis plus de 10 ans le laboratoire Eurofins Analytics de Nantes collabore avec l’ENSCR et accueille chaque année des élèves-ingénieurs, généralement de 1ère année, dans le cadre de leur stage ouvrier.
L’objectif et la finalité de ce stage sont axés sur la découverte du métier de chargé de production d’analyses/technicien dans un laboratoire privé ayant une approche industrielle de l’organisation afin de réaliser de nombreuses analyses en un minimum de temps, mais également être capable d’organiser son travail afin de réaliser son planning quotidien et de suivre avec rigueur les protocoles analytiques dans un esprit de justesse. L’élève, en intégrant les unités analytiques, est donc amené à mettre en application ses connaissances théoriques et pratiques enseignées à l’ENSCR mais aussi à développer ses compétences personnelles, relationnelles sur le savoir-être, ce qui constitue généralement une expérience enrichissante pour ces jeunes futurs diplômés.
Parallèlement à ces différentes missions le stagiaire est accompagné dans un projet de recherche ou fiabilisation de méthode qui sera intégré dans son rapport écrit, qu’il présentera ensuite devant un jury de professeurs.
La formation dispensée par l’ENSCR est reconnue et appréciée par Eurofins Analytics, nous avons d’ailleurs déjà embauché des élèves-ingénieurs pour des postes de chef de projet R&D dans nos différentes Business Unit ce qui témoigne concrètement de notre confiance dans les compétences de ces derniers. »