Le Fonds de dotation de l’ENSCR est une personne morale de droit privé à but non lucratif qui reçoit et gère des biens et des dons qui lui sont apportées à titre gratuit et irrévocable. Il a été créé dans le cadre de la loi 2008-776 du 4 août 2008 sur la modernisation de l’économie et le décret 2009-158 du 11 février 2009. Ses statuts sont déposés à la Préfecture d’Ille et Vilaine (Journal Officiel du 08 décembre 2012).

Plaquette du Fonds de dotation
Bulletin de participation (pour un don fait par chèque)

Télécharger le RIB. (Merci de préciser lors du virement la mention « FDD + votre Nom et Prénom » comme destinataire).

Un don donne lieu à des déductions fiscales:
66% du montant du don pour un particulier (un don de 200 € ne vous coûtera en réalité que 68 €)
– 60% pour une entreprise.

Une fois le don versé, un reçu fiscal vous sera adressé.

 

MERCI AUX DONATEURS DE 2017!

A ce jour, les premiers dons reçus ont permis de financer le Prix de thèse « Ecole de chimie – René Dabard ».

Le 1er prix (1500€) a été remporté par Iuliia MYRGORODSKA, qui a réalisé sa thèse à l’Université de Nice Sophia Antipolis.
« La drogue synthétisée par le héros de Breaking Bad et un inhalateur Vicks pour se décongestionner le nez sont basés sur la méthamphétamine. A une infime différence près: la molécule psychotrope et celle qui décongestionne sont identiques, mais l’une est l’image de l’autre par réflexion dans un miroir; un peu comme la main gauche et la main droite. Dans la nature, seuls certains acides aminés (gauche) sont utilisés pour former les protéines alors que les doubles hélices d’ADN sont basées sur certains sucres (droite). Les réactions chimiques mises en oeuvre au laboratoire pour essayer de reproduire la formation des premières briques moléculaires n’ont jamais réussi à obtenir une telle sélectivité; les sucres et les acides aminés se forment toujours en mélange de 50% de molécules « gauche » / 50 % de molécules « droite ». Cette énigme a récemment été recensée dans le journal Nature comme étant l’une des cinq plus grandes énigmes non résolues par la science.
Mon projet de thèse vise à comprendre comment les molécules de la vie ont été formées sous une seule forme droite ou gauche. Pour cela, j’ai analysé des glaces interstellaires produites au laboratoire où j’ai trouvé une diversité de molécules y compris des sucres et des acides aminés. En étudiant les interactions de la lumière avec la matière pour former des molécules préférentiellement droites ou gauches, j’ai établi le lien entre excès de molécules gauche ou droite et propriétés de la lumière utilisée. Tout cela dans le but de mieux comprendre nos origines. »

Fondation L’Oréal

Le 2nd prix ex-aequo (500€) a été attribué à Cécile ECHALIER qui a réalisé sa thèse à l’Université de Montpellier sous la direction des Pr Gilles Subra (IBMM, Institut des Biomolécules Max Mousseron) et Ahmad Mehdi (ICGM, Institut Charles Gerhardt Montpellier).

Le 2nd prix ex-aequo (500€) a été attribué à Niklas VON WOLFF qui a réalisé sa thèse au CEA Saclay sous la direction de Thibault Cantat.

Pour en savoir plus sur leurs travaux de recherche, téléchargez le communiqué de presse.

Les actions financées en 2016-2017

Grâce aux 23 800€ de dons collectés en 2016-2017, le Fonds de dotation a financé :

 

Le Prix de thèse « Ecole de chimie de Rennes -René Dabard »

Le 1er prix (1500€) a été remporté par Gauthier DEBLONDE dont les travaux de recherche ont porté sur le développement d’un procédé de production de niobium et de tantale plus respectueux de l’environnement. Le jeune chercheur a réalisé sa thèse sous la direction de  Dr. A.Chagnes et du Pr. G.Cote à l’ENSCP, l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris. Sa thèse a été sponsorisée par le centre de recherche Eramet Research. Aujourd’hui, Gauthier effectue un post-doctorat au prestigieux Lawrence Berkeley National Laboratory (Berkeley, Californie, USA) (13 prix Nobel). Il travaille au sein de l’équipe du Dr. Rebecca Abergel sur la thermodynamique des actinides (actinium, thorium, uranium, plutonium, américium…) et leurs interactions avec les systèmes biologiques.
Les buts principaux de ces recherches étant, à la fois, de comprendre le comportement de ces éléments toxiques dans le corps humain en cas d’ingestion accidentelle ou d’attaque terroriste, mais également d’utiliser certains de leurs isotopes, moins toxiques, comme source de rayonnements pour traiter certaines formes de cancers (alpha immunothérapie).

claire-de-marchLe 2nd prix (500€) a été attribué à Claire de March  pour ses travaux portant sur le lien entre une molécule et son odeur. Claire a réalisé sa thèse à l’Université Nice Sophia Antipolis dans l’ICN (Institut de Chimie de Nice) au sein de l’équipe APSM (Arôme Parfum Synthèse et Modélisation). Actuellement en post-doctorat à Duke University – Medical center à Durham (USA), Claire travaille dans l’équipe du Professeur Hiroaki Matsunami dans le département de Molecular Genetics and Microbiology (MGM). L’équipe du Pr. Hiroaki Matsunami est reconnue mondialement pour ses réussites dans l’expression in vitro de récepteurs olfactifs, permettant ainsi d’étudier leur interaction avec les odorants de façon simple et rapide. Elle apporte dans ce laboratoire toute son expertise en chimie et en modélisation moléculaire, alliant ainsi trois des disciplines nécessaires à l’étude de notre sens de l’olfaction.

Pour en savoir plus sur leurs travaux de recherche, télécharger le communiqué de presse.

Les actions financées en 2015-2016

Grâce aux 26 000€ de dons collectés en 2015-2016, le Fonds de dotation a financé (télécharger ici le détail des actions financées):

Pour les élèves (4000€)

– L’achat de tablettes pour l’enseignement
– L’aménagement du nouveau foyer des élèves
– L’attribution d’une bourse à une élève originaire de Moldavie

Pour l’école (2000€)

claire SauveeLe Prix de thèse «Ecole de chimie de Rennes – René Dabard». Le 1er prix (1500€) a été attribué à Claire Sauvée de l’Institut de Chimie Radicalaire (ICR) de l’Université d’Aix-Marseille. Ses travaux ont porté sur la synthèse de nouveaux agents permettant l’analyse de nouvelles molécules par Résonance Magnétique Nucléaire (RMN). Le 2nd prix (500€) a été remis à Thomas Buyck de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne pour ses travaux sur la synthèse et l’utilisation de molécules mimant des acides aminés non-naturels (3D). Cela facilitera par exemple la mise au point de nouveaux médicaments avec la possibilité de contrôler leurs propriétés.

Pour le développement régional & l’aide à l’innovation (20 000€)

Le financement de 4 projets de recherche portés par des chercheurs de l’ENSCR :
– Création de mousses provenant de la valorisation de déchets de verre;
– Valorisation d’huiles usagées pour traiter des composés présents dans l’air;
– Valorisation d’une biomolécule d’origine marine ;
– Développement de tensioactifs à partir de biomasses.

Les actions financées en 2014-2015

Plus de 21 500€ ont été reçus grâce aux dons de particuliers, de parents d’élèves, d’anciens élèves qui ont permis de financer :

– La participation à l’achat d’un diffractomètre utilisé par les élèves en travaux pratiques et en recherche;

– Le projet de recherche « Chimie verte » d’un chercheur de l’ENSCR;

– L’accueil d’une personnalité des industries chimiques Allemandes, pour faire connaître les métiers et les entreprises allemandes auprès des élèves-ingénieurs;

ENSCR_prix de these– Le Prix de Thèse « Ecole de Chimie de Rennes – René Dabard » et de récompenser ainsi deux jeunes chercheurs, Laurent Debien (Ecole Polytechnique de Palaiseau) pour ses travaux sur l’étude de la réactivité d’espèces radicalaires réputées incontrôlables. Aujourd’hui en poste à l’Université de Stanford (USA), il s’intéresse à la synthèse d’un herbicide naturel puissant. Un 2nd prix a été attribué à Adèle Renaud (IMN à Nantes) pour ses études sur des cellules photovoltaïques prometteuses pour la production d’énergie renouvelable.

Détail des programmes ciblés de financement du Fonds de dotation

Les fonds collectés sont destinés à réaliser ou financer des programmes ciblés de l’ENSCR :

La formation – la recherche : Une volonté d’innovation

– Accélérer les programmes de recherche aux frontières de la chimie;
– Fonder des chaires d’enseignement et de recherche;
– Créer de nouvelles formations;
– Accueillir les candidats à la validation des acquis de l’Expérience (VAE);
– Développer l’enseignement via les techniques de l’Information et de la Communication.

Les clefs pour s’ouvrir au monde

– Accorder des bourses d’excellence à l’international;
– Consolider l’ouverture vers le monde professionnel;
– Développer l’accès aux connaissances externes.

L’égalité des chances

– Accorder des bourses sociales;
– Faire découvrir les métiers d’ingénieur chimiste aux jeunes générations.

Une vie étudiante active

– Soutenir la vie associative;
– Assister les initiatives caritatives

logo viadeo

Contacts

Pour les Particuliers : Pierre Le Cloirec tél.02.23.23.80.02  et pour les Entreprises : Nicolas Noiret – 02.23.23.80.61 ;  fonds-dotation@ensc-rennes.fr