Une ancienne élève Championne d’Europe et du Monde de Sambo

Laure Fournier est une ancienne élève qui a suivi la classe prépa intégrée de l’ENSCR. Sportive et passionnée de Sambo, elle est aujourd’hui Championne du Monde 2018 et Championne d’Europe 2019 de Sambo et a terminé 3ème aux Jeux Européens de Minsk. Elle revient sur son parcours à l’ENSCR qui alliait études d’ingénieur et entraînements sportifs.

 » En 2008, je me lance dans une classe préparatoire intégrée à l’ENSCR. Deux années difficiles où l’on passait toutes nos soirées à réviser en groupe, les heures de libres à la BU, le dimanche on faisait la course pour avoir une place assise aux Champs-Libres et pouvoir étudier, et parfois le jour des partiels on se levait à 4h du matin pour finir de réviser…
Peu de temps libre dans cet emploi du temps surchargé, mais je prenais quand même 2 soirs par semaine pour aller m’entrainer: une fois au pôle espoir de Rennes, situé à côté du lycée de Bréquigny, donc 45min de trajet en transport: je profitais du bus pour continuer à réviser! Et une fois par semaine j’allais à l’université, 10 minutes à pied, entraînement plus ludique qui me permettait de me vider la tête, de souffler pour mieux repartir au charbon.
Deux années de prépa difficiles, mais qui ont créé des amitiés à vie, puisqu’on se retrouve régulièrement entre anciens de l’ENSCR: plusieurs mariages cette année, dont un entre deux amis qui se sont justement rencontrés sur ces années de prépa!
Après l’ENSCR, j’ai intégré l’ENSCM pour m’orienter vers la chimie du nucléaire. En 2013 j’effectue mon stage de fin d’études en Business Development chez Business Crescendo, qui aide les entreprises technologiques dans leur développement commercial à l’international. C’est par ce biais que je rencontre l’équipe de L’Avion Jaune, pour qui je travaille en tant que prestataire, notamment sur le projet « YellowScan » où l’on développe des capteurs infrarouges pour la cartographie 3D par drone. Le projet devient entreprise en août 2015, et je rejoins l’équipe en tant qu’ingénieur export en décembre 2015. Je m’occupe aujourd’hui de développer les ventes sur une grande partie de l’Europe et de l’Afrique, ainsi que sur l’Asie (hors Japon) et l’Océanie. L’entreprise compte aujourd’hui plus de trente employés, et des bureaux aux USA et au Japon en plus de notre bureau français situé au Nord de Montpellier. »