Un ancien doctorant reçoit la médaille de bronze du CNRS

L’attribution des médailles du CNRS célèbre les chercheurs qui contribuent de manière exceptionnelle au dynamisme et à la renommée de l’institution.
Chercheur en cristallochimie à de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel (IMN – Université de Nantes / CNRS), Romain Gautier a reçu la Médaille de Bronze qui récompense le premier travail d’un chercheur ou enseignant-chercheur prometteur dans son domaine. Il fait partie des 43 lauréats récompensés par une médaille en 2019.

Ancien élève du cycle préparatoire intégré de Rennes, Romain Gautier a obtenu en 2007, un diplôme d’Ingénieur Chimiste de l’ENSCR, ainsi que le diplôme de Master 2 « Chimie du Solide et Matériaux ». Il a ensuite réalisé sa thèse à l’ENSCR au sein de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes, sous la direction d’Eric Le Fur, de Régis Gautier et de Laurent Le Pollès durant laquelle il a travaillé à la caractérisation multiéchelle de catalyseurs hétérogènes (phosphates de vanadium) en combinant la diffraction des rayons X, les calculs quantiques et la RMN du solide. Puis il a poursuivi en post-doctorat à l’Université de Northwestern (USA) dans l’équipe du Pr Kenneth Poeppelmeier. Il a ensuite été nommé chargé de recherche au CNRS en 2013 à l’Institut des Matériaux Jean Rouxel dans l’équipe MIOPS. Il est co-auteur de 49 articles dont plusieurs publiés dans des revues prestigieuses telles Nature Materials et Nature Chemistry.

La médaille de bronze du CNRS « récompense le premier travail d’un chercheur ou enseignant-chercheur prometteur dans son domaine, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes ».
Cette médaille de bronze est décernée sur proposition d’une section du Comité national de la recherche scientifique, composée de chercheurs CNRS, d’enseignants-chercheurs universitaires et d’ingénieurs.
Elle est attribuée chaque année à une quarantaine de chercheurs ou enseignants-chercheurs d’un établissement public à caractère scientifique et technologique français, généralement une par section du Comité national de la recherche scientifique.