Nicolas GUILLOT

 Nicolas GuillotAncien élève CPI, Promo 1998
« Si cette formation continue de prendre de l’ampleur, c’est vraisemblablement dû au fait que la formule de départ était la bonne. Après le CPI, je suis resté à l’ENSCR : je connaissais l’école, les professeurs, la ville de Rennes, et les spécialisations proposées pour le cycle ingénieur répondaient à mes envies, à un moment où mon projet professionnel n’était pas encore totalement défini.
C’est ma première expérience professionnelle qui allait diriger la suite de mon parcours : il s’agissait d’un poste dans une usine de fabrication d’intermédiaires de chimie fine, et bien que la durée fût relativement courte (6 mois), l’apprentissage en terme de technique et de relationnel humain notamment a été très riche. Je ne savais pas encore que ce premier poste allait m’ouvrir des portes pour la suite. Après un passage en tant que consultant en ingénierie dans l’industrie pharmaceutique, je travaille depuis maintenant dix ans chez Sanofi, d’abord en tant que responsable d’atelier de fabrication, puis en développement de procédés de broyage de principes actifs. Finalement, ma formation initiale aura servie à acquérir des connaissances de bases et des méthodologies, dont je me sers encore aujourd’hui. Le CPI reste gravé comme une expérience vraiment fabuleuse. »