Clémentine BIDAUD

Clémentine Bidaud (ex-Chem.I.St 2010-2012) revient sur son expérience dans la classe internationale
« Ces deux années m’ont permis de rencontrer des étudiants internationaux. Ma binôme était chinoise, on s’est très bien entendues et on a gardé contact depuis ! Par rapport au lycée, la charge de travail est plus importante et nécessite d’être régulier et assidu. Il y a de l’entraide entre étudiants, mais il faut tout de suite se mettre au travail. Après, j’ai intégré l’ECPM de Strasbourg. La transition a été facile : on connaît déjà le fonctionnement d’une école d’ingénieurs, et on a le double avantage d’être au top sur les matières théoriques et d’avoir déjà pas mal manipulé en TP. Maintenant, je suis en thèse en Science des Matériaux. Je garde un bon souvenir de ces deux années, qui m’ont permis d’en arriver ici aujourd’hui ! »