1er prix Jeune Chercheur Metrohm France pour une docteure de l’ENSCR

La société Metrohm France, spécialisée dans l’analyse chimique, a organisé sa cérémonie de remise des prix au Pavillon Royal à Paris lors de laquelle une centaine de clients et de salariés étaient invités.

A l’occasion de ses 75 ans, Metrohm France a choisi de récompenser de jeunes chimistes pour leurs travaux de recherche.

Le 1er prix a été attribué à Sophia OUKALA qui a développé des méthodes d’analyses permettant de quantifier des métaux dans les biodiesels et d’évaluer l’efficacité d’additifs dans les bases pétrolières pour séquestrer les métaux ou éviter la corrosion des pièces métalliques.

Ces méthodes reposent sur l’utilisation de techniques électrochimiques et ont pu être développées grâce à l’emploi d’électrodes de petites dimensions (ultramicroélectrodes) modifiées par des dépôts métalliques (ex : Cu, Fe).

Ces méthodes ont été validées et sont en cours de mise en place pour des analyses en routine chez Total MS à Solaize.

Ces travaux, réalisés à l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes, en collaboration entre l’ENSCR et Total MS sous la direction du Dr. Didier HAUCHARD, ont reçu le soutien de l’ANRT dans le cadre d’une thèse CIFRE.